Historiques et origines de L'OPDLM

 

        

  2001, Tournico-Sol : une association en plein essor

 

Notre association, Les Amis de Tournico-Sol, est née en 2001 de la réunion de diverses personnes de la commune de Chirols, en Ardèche. Il s’agissait, en premier lieu, de créer et de pérenniser un festival avec des classes uniques ardéchoises : le festival des épouvantails. À travers cette animation, c’est toute une approche de l’action sur le territoire qui s’est progressivement dessinée.

une approche originale

Notre association a diversifié au fur et à mesure ses activités. Mais cette diversification s’est opérée au fil d’une ligne directrice. Les Amis de Tournico-Sol désirent en effet allier deux éléments pour diriger leur action : l’enfance et l’environnement.

L’enfance car l’union des adhérents de Tournico-Sol se fait autour d’un intérêt pédagogique, du plaisir d’être ensemble et de communiquer au delà des générations.

L’environnement, pris au sens large (écologique, sociologique, économique), fait l’objet d’une réflexion profonde qui prend forme au travers de la problématique de ce qu’il convient désormais de nommer le Bien Commun.

L’union de ces deux problématiques se fait autour du thème fondamental de la transmission. Nous empruntons la Terre aux générations futures. Nous nous devons de la transmettre dans le meilleur état possible. Les Amis de Tournico-Sol entendent ainsi l’idée de transmission sur plusieurs plans :

En premier lieu, la transmission des savoirs constitue la pierre angulaire de l’action de notre association. C’est pourquoi le festival des épouvantails à le souci de rassembler les écoles au travers des différentes activités qu’il propose. Dans ce cadre, un vrai travail de proximité a été mené avec les enseignants de plusieurs établissements scolaires ardéchois.

En second lieu, la transmission de la mémoire représente un enjeu primordial pour Les Amis de Tournico-Sol. Cet intérêt pour la transmission transparaît dans l’historique du nom de l’association qui est celui de l’épouvantail-mascotte de l’école de Chirols, tel que les enfants eux-mêmes l’ont appelé. Vestige du passé rural de l’Ardèche, l’épouvantail est nommé par la génération montante : il y a là une œuvre de transmission tout à fait symbolique pour notre association.

 

les actions de Tournico-Sol : Hier , aujourd'hui et demain .

 

1.      les festival des épouvantails

 

Le premier festival eut lieu à Chirols, du 26 Mai au 15 septembre 2002. Dix sept écoles à classe unique d’Ardèche, soit trois cents écoliers, participèrent à cette manifestation en confectionnant des épouvantails sur le thème des pays du monde. Ainsi, les enfants purent représenter à leur manière les pays appris au long de leur parcours scolaire.

Durant l’été, ces épouvantails furent disposés sur les chemins de randonnées de la commune, pour la plus grande joie des promeneurs qui purent donner leur avis sur les différentes créations et élire les plus beaux épouvantails (plus de mille bulletins récoltés pour cette première année) ; la classe ayant réalisé le vainqueur gagnant un voyage.

L’idée sous-jacente à la réalisation d’épouvantails tient au fait que ces objets peuvent être très « bavards ». Sympathiques et familiers, ils représentent d’excellents supports pour transmettre différents messages. Les enfants participent à une activité manuelle collective pleine de sens. La construction de l’épouvantail devient le moment d’une coopération qui va donner naissance à un objet qui va symboliser un pays.

Mais les enfants ne sont pas les seuls concernés par les épouvantails. Fidèle à sa volonté de mélange des générations, Tournico-Sol invite également de multiples associations à venir présenter leurs actions durant le festival. Dès la première année, c’est une vingtaine d’associations qui se joignirent à l’aventure et purent, pendant les deux mois du festival, faire bénéficier les participants de leur dynamisme, de leur savoir-faire et de leur expérience.

L’expérience fut reproduite à Banne du 19 juin au 7 septembre 2003 avec, cette fois-ci, une trentaine écoles. Ce festival fut marqué par la volonté des Amis de Tournico-Sol de venir en aide aux écoles d’Algérie, pays qui subit cette année là un tremblement de terre de forte amplitude. Il fut donc fait appel aux associations travaillant avec l’Algérie pour promouvoir l’aide aux enfants d’Algérie. Mais d’autres causes furent également abordées, telles celle des enfants de Madagascar ou encore celle des enfants d’Irak au profit desquels un concert payant fut organisé. D'autres festivals suivrons, Jaujac, Villeneuve de Berg .

Rencontres, conférences, projections, animations, mille et un moyens pour approfondir les thèmes de fonds qui traversent notre époque mais aussi l’actualité.

Enfin, la troisième édition du festival proposera plusieurs thèmes pour la fabrication des épouvantail : pays du monde, métiers du monde, environnement ou pollution, fleurs, animaux, arbres ou bois. Les épouvantails, déjà chargé de tant de symboles, seront un outil pédagogique permettant de sensibiliser les enfants aux problèmes d’environnement tout en développant l’imagination.

 

         les autres activités des Amis de Tournico-Sol .

Hier :

Fort de son expérience, notre association promeut également différentes animations en plus du festival des épouvantails et ce, tout au long de l’année.

Il va s’agir tout d’abord des rencontres intergénérationnelles « mélange culturel des âges ». Le principe en est simple : des individus de tous âges et de tous horizons (des familles, des lycéens, des étudiants, des membres d’associations, des élus, ...) se rencontrent pour disserter sur les sujets de leur choix. Ces rencontres fonctionnent maintenant depuis deux ans.

Mais Tournico-Sol propose aussi, guidé par son seul dynamisme ou avec des partenaires, des événements plus ponctuels.

Ainsi en va-t-il des rencontres franco-palestinienne en Hautes-Cévennes intitulées : « souffler un peu en Ardèche ». Une douzaine d’enfants palestiniens venant du district de Bethleem sont venus passer quelques jours dans le calme de la montagne ardéchoise. Cette opération fut menée en partenariat avec plusieurs associations .

De même, au moment de la marée noire provoquée par le naufrage du pétrolier « Prestige » sur les plages de Galice, Tournico-Sol lança un appel aux dons et au bénévolat pour venir en aide à l’Espagne dans ce drame écologique. Mobilisant les jeunes collégiens et lycéens ardéchois, cette action permit de sensibiliser les élèves au problème de la protection de l’environnement.

De plus, c’est au titre de son engagement contre la guerre d’Irak et de toutes les guerres que Tournico-Sol entreprit avec les lycéens d’Aubenas et d’autres associations l’action « un pont pour la paix ». Un rassemblement et un concert eurent lieu en solidarité avec les enfants des pays en guerre.

Enfin, les Amis de Tournico-Sol souhaitent promouvoir la réflexion citoyenne de tout un chacun et organisent différents événements en ce sens. Ainsi, de nombreuses projections-débats du film « Le Bien Commun » furent effectué dans de nombreuses communes ardéchoises, accompagné de sociologues.

Différentes conférences-débats sont également organisées avec des intervenants des plus pointus sur des sujets de fonds (chercheurs, universitaires, etc.). Ainsi sont récemment venus pour Tournico-Sol M. Raoul-Marc Jennar, chercheur à l’URFIG et à Oxfam, pour informer la population ardéchoise sur l’A.G.C.S. mais aussi M. René Caillet, directeur de l’hôpital de Lens, pour expliquer la mise en place de la gouvernance à l’hôpital. Il en est de même avec la venue d’Alain Marchand, économiste et maître de conférence à l’université Paul Valéry de Montpellier, qui venu nous parler du développement local et de la gouvernance des territoires.

Transmission, pédagogie, futur, intérêt pour le monde, telles sont les motivations d’une association qui accumule les expériences et les compétences.

 

Aujourd'hui:

 

Notre 5em Festival des Epouvantails se tiendra sur la commune de Villeneuve de Berg (07) du 10 juillet au 22aout 2007 et nous vous attendons très nombreux autour des

« Metiers du Monde ».

 

 Depuis 2001 les adhésions à notre Association nous ont permis de garder notre indépendance financiére et ainsi de ne pas subir le chantage aux subventions qui s'exerce de plus en plus souvent sur les associations. Elles nous ont permis de poursuivre nos observations,nos reflexions au moyen de l'OPDL(observatoire des pratiques de developpement local) et d'organiser des rencontres et débats sur le thème général du"LOCAL AU MONDIAL" et sur  les sujets en rapport avec l'avenir de notre Terre Nourriciere  pour le bien commun des générations futures.

Toujours par souci d'indépendance l'adhésion ne doit servir en aucun cas à soutenir des mouvements militants politiques ou religieux ni des ambitions électorales.

Pour l'année 2008 déjà nous aimerions poursuivre avec votre aide :

l'accompagement du CRAC (cercle de reflexion et d'accompagnement a la commune), des   rencontres  "Metissage culturel des ages" ,"L'auto stop participatif" et Ecovoiturons.  Par ailleurs nous commençons à travailler sur le sujet de la "Souveraineté alimentaire" dans la perspective de la "Désaccoutumance à la croissance" (jardins insolites, soutien aux semences libres de droits... etc.). Nous continuons, dans le cadre d'une information de proximité avec différents partenaires associatifs, notre projet de "Vision Rurale" et "Crieurs de Brèves". Toutes ces actions et ces projets  contribuent à recréer le lien social  du local au mondial afin d'organiser une véritable résistance à la marchandisation de notre société que veut nous imposer une "Gouvernance" au service d'une économie mondiale parfaitement déshumanisante.

 

En dehors de votre soutien financier toute autre forme d'aide sera la bienvenue.

 

      Demain c'est aujourd'Hui !

FORUM DE LA CONVIVIALITE

Un épouvantail m'a dit et il avait raison « Si tu fais crédit tu perdra ta maison »

 

Il est plus que temps de batir les mondes où d'autres types de relations sont possible.

Localement et Mondialement Votre 

Les Amis de Tournico -Sol

OPDL(Observatoire des pratiques de developpement local)

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    georges-pons@wanadoo.fr (mercredi, 14 mai 2014 18:58)

    Un colis de lunettes destiné à la Grèce et expédié en colissimo le 24/04 à OPDLM 82 bis rue Jean Jaurès 07600 Vals les Bains me revient aujourd'hui avec la mention "non réclamé".
    On fait quoi à part ça ? J'ai envoyé des médicaments à Athènes, ça marchera peut-être mieux.

  • #2

    georges-pons@wanadoo.fr (mercredi, 14 mai 2014 19:00)

    Un colis de lunettes destiné à la Grèce et expédié en colissimo le 24/04 à OPDLM 82 bis rue Jean Jaurès 07600 Vals les Bains me revient aujourd'hui avec la mention "non réclamé".
    On fait quoi à part ça ? J'ai envoyé des médicaments à Athènes, ça marchera peut-être mieux.